RDC ETUDES

Pourquoi l'agent de l'immigration canadienne n'est pas convaincu de vous accorder le visa?

Si vous avez déjà obtenu un refus de visa canadien, vous avez sûrement déjà lu cette phrase ¨votre demande ne satisfait pas aux exigences de la loi de l'immigration et la protection des refugiés et de son règlement¨ pour diverses raisons.

2 minutes de lecture

Vous pouvez avoir toutes les bonnes intentions pour immigrer au Canada et les moyens nécessaires pour y parvenir cependant il revient totalement de l’autonomie et du jugement de l’agent de l’immigration de vous accorder ou pas le visa. Nombreuses sont les différentes raisons qui entrainent un refus, nous en avons lister celles qui reviennent le plus souvent afin de vous permettre de mieux vous préparer ou encore de mieux faire votre recours en cas des refus précédents.

  1. Raison de visite : la raison de votre venue au canada doit être explicite, l’agent de l`immigration veut comprendre pourquoi  vous aimeriez étudier au canada ? Quelles sont vos motivations ? L’agent attend de vous une explication brève, nette et claire sur le choix de votre domaine d’études, cela doit correspondre aussi à votre niveau et domaine d’études antérieurs.

EX: Un licencié ne peut pas demander un visa d’études pour des études collégiales.

  1. Capacité financière insuffisante : les fonds financiers doivent démontrer que vous êtes en mesure de couvrir  vos frais de scolarité et vos frais de subsistance pendant votre période d’études un minimum de 2000 dollars sur votre compte courant suivi des extraits de banque de 6 derniers mois. 

NB : - Vous pouvez avoir plusieurs garants financiers

- Les documents falsifiés ou des faux documents peuvent entraîner une interdiction du territoire pendant 5 ans.                   

  1. Les biens immobiliers et bien les familiaux : l’agent de l`immigration veut s’assurer que vous avez de la famille ou des entreprises qui vous attachent à votre pays d’origine , des liens qui feront en sorte que vous puissiez revenir au pays, ça peut être une parcelle, une  famille restreinte, une entreprise.  
  2. Voyages antérieurs : il serait préférable que votre passeport notifie au moins une sortie pour l`étranger,  c`est un gage pour l`immigration, ça prouve que vous êtes sortie du pays et vous êtes revenus dans le délai.
  3. Perspectives d’emploi de pays d’origine : votre choix d’études doit correspondre aux besoins de la société de votre pays d`origine, l’agent de l`immigration estime que si votre domaine d’étude ne répond pas aux besoins du pays ni aux offres d`emploi de votre pays d’origine , vous êtes potentiellement un candidat à risque. 
  4. Séjour non compatible à la raison de la visite : la durée de la demande de votre séjour doit correspondre aux raisons du voyage, il est préférable d’opter sur des formations qui vont au-delà d’une année .
  5. Lettre  d’engagement à quitter le canada : vous devez écrire une lettre dans laquelle vous vous engagez à quitter le canada  juste après l’obtention de votre diplôme.
  6. Documents inadéquats : Les documents doivent être au complet, clairs et faciles à lire, les pièces d’identité, antécédents de voyages, d’étude ou d’emploi doivent être justifiées, les pièces justificatives inadéquates sont l’une de raison de rejet de visa d’étudiant canadien. 
  7. La lettre explicative : Il faudrait rédiger un projet d’études précis et concis dans lequel vous exposez votre situation actuelle, pourquoi vous avez choisi le canada, quelles sont vos réelles intentions, comment vos études seront financées et quelles sont vos perspectives d’avenir.

Pour réduire les risques de visa pour le canada il serait judicieux de tenir compte de tous ces éléments.

Les dernières nouvelles